AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 M'accorderas-tu une danse ? [pv Yaen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Date d'inscription : 03/04/2014
Localisation : là où il fait bon s'amuser


A New Life !

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST:
Disponibilité RP: Libre

MessageSujet: M'accorderas-tu une danse ? [pv Yaen]   Lun 14 Avr - 21:49





M'accorderas-tu une danse ?
Yaen & Lily

J’aime ces personnes qui me font rire dans les moments où je ne croyais pas pouvoir sourire.

J’aime beaucoup ma couleur actuelle de cheveux… du rose pour la douceur et la naïveté infantile que cela dégage mais aussi de la féminité et de vivacité et quand je me serais lassée, je changerais. J’aime l’idée que ce ne soit qu’une lubie éphémère parce que je n’aime pas trop les choses immuables, je me lasse assez vite d’une situation ou même d’une personne. Enfin j’ai mes petites exceptions bien entendu. Je me lasse pendant un temps et je reviens dessus par la suite quand l’envie me reprend. Tout change en permanence dans la vie et c’est tant mieux. J’ai décidé de ne pas me contenter de choix trop stables, c’est ennuyeux à la longue et puis tout me va bien n’est-ce pas ? Presque certes… Et niveau vestimentaire pour une fois j’ai choisi de mettre du sobre… enfin un haut noir agrémenté de petites touches dorées, des mitaines et un short noir également. Voilà, cette fois ça n’a rien de trop extravagant, il faut savoir doser la folie de temps en temps, tant que ça me met toujours en valeur c’est l’essentiel. J’aime attirer les regards mais je préfère que ce soit dans le sens positif sinon à quoi ça sert surtout quand on sort pour s’amuser. Je ne devrais pas, je le sais bien mais j’en ai tellement envie. Il me suffit de prendre la voiture, de conduire à la sortie de la ville et continuer pendant quelques instants… jusqu’à ce que finalement j’arrive à destination. Le problème n’est pas dans la conduite, que j’ai vite assimilée mais plutôt dans l’option véhicule que mes parents refusent  de me céder. Heureusement pour moi, je sais parfaitement où sont cachées les clés, alors en voiture Simone ! Profitons de cette magnifique soirée que j’espère particulièrement longue et épanouissante.

Ce que je viens chercher ? Un moment de détente, j’ai envie de danser jusqu’à tomber de fatigue, ou bien jusqu’à ce que je trouve une quelconque autre distraction. J’y vais seule mais je pense connaître suffisamment de monde pour trouver de la compagnie. Il ne me faut pas longtemps pour entrer dans la salle, la musique bat son plein et je m’élance d’un pas décidé sur le milieu de la piste. Je ne prête pas attention à ce qu’il se passe autour je laisse la musique envahir mon esprit, guider mes mouvements, j’ai simplement envie de ne penser à rien. Je ne compte pas les heures qui défilent mais quand je sens mes jambes me supplier, je décide de faire une légère pause et d’aller me commander une boisson au bar. D’un ravissant sourire, je prends ma commande et observe la piste de danse avec intérêt, admirant les uns et les autres. Ceux qui dansent pour draguer, ceux qui viennent simplement parce qu’ils adorent danser et mettre l’ambiance et les pauvres qu’on a traîné ici et qui se sentent pris au piège. Je reconnais ces trois catégories là, ensuite je ne vais pas chercher plus en détail. J’aime l’ambiance qui règle avec les éclairages alternatifs de couleur qui nous donnent à voir les autres sous les projecteurs de milles et une façon et cette musique puissante qui fait rythmer nos cœurs sur des airs endiablés, qui nous poussent à nous rapprocher des autres si on désire leur adresser un mot. La proximité… si on ne la supporte pas, pas question de venir ici mais soudain il me semble apercevoir une personne que je connais, que j’apprécie avec qui j’aimerais bien plaisanter et ne me refusera sans doute pas une petite discussion au moins. Je souris et finit hâtivement mon verre en le reposant délicatement. Je me faufile entre les danseurs frôlant quelques mains au passage avant de m’enfuir entre les danseurs et d’arriver jusqu’à l’intéressée. Me penchant simplement près de son oreille, je lui déclame :

- Un si joli minois toujours présent au bon moment au bon endroit …

______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 02/04/2014
Localisation : Jamais très loin


A New Life !

MessageSujet: Re: M'accorderas-tu une danse ? [pv Yaen]   Mer 30 Avr - 15:21

Lily & Yaen ~ M'accorderas-tu une danse ?
«Le sourire, le rire, la joie... Ce sont tout ce qui me définit. Rien ne changera jamais, ce ne sera jamais beau alors ris, souris et danse avec moi.»



Le reflet que me renvoyait le miroir reflétait parfaitement l'image que je donnais de moi. Le sourire aux lèvres, j'admirais la douceur de mon visage et la couleur souple de mes yeux. J'aimais particulièrement mes cheveux, souvenirs tangibles véritable de ma mère et rien que de penser à elle, la nostalgie m'envahit. Me laissant errer dans le vague des sentiments un instant, je secouait pourtant bien vite la tête. Détaillant d'un regard ma tenue, je souris de nouveau à l'impression donnée. Pourquoi rester si sobrement civilisée lorsque l'avenir nous tends les bras. Un corset rose, une jupe fendue noire et des bottes montantes blanche pour attirer l'attention penseraient beaucoup. Peut être est ce le cas mais c'est surtout pour faire éclater cette bulle de joie et ainsi terrifier les mauvais temps de l'aura de bonheur que je propage et étale autour de moi comme le soleil éclatant de chaleur lors de la journée.
Sortir pour m'amuser, encore une fois. Après tout, il n'y a que ça qui compte. S'amuser, vivre sa vie à fond, c'est ce que tout le monde souhaite. Et je l’exécute avec perfection. Combien sont attiré par cette fragrance, ce parfum de sourire que je laisse sur mon passage, cette odeur de rire qui me suit où que j'aille. Alors c'est ainsi, détacher mes yeux du miroir, descendre l'escalier, embrasser mon père dans un éclat de rire et suivre la route avec la musique résonnant dans ma tête, chanter à tue tête même lorsqu'on ne connait pas les paroles.

Alors perdue au milieu de cette foule anonyme, je levais les bras et criais l'éclat de joie de vivre simplement. Je n'avais pas besoin de grand chose, je respirai littéralement l'optimiste en me languissant ainsi dans la musique, les éclats de lumière et l'oubli qu'apporte parfois cette ambiance. La nuit avait encore une fois attirée en son sein une série de jeune en quête, encore et toujours, d'un échappatoire quelconque et d'une façon de vivre. La boite de nuit résonnait des pas de danse de quelques nouveaux inventeurs expressifs. Je me laissais porter entièrement par ce courant électrique, dandinant souplement mon corps au rythme des coups répétés de mon cœur.
La voix qui susurre à mon oreille me fit sourire encore plus fort. La lumière d'un visage, l'éclat rose d'une coupe de cheveux, le regard rieur d'une jeune femme. Je me retournais avec la grâce que nous accorde la danse et fit un clin d’œil à ma nouvelle complice.
- Toujours ! Lui répondis je avec enthousiasme. Il faut bien égayer ce merveilleux monde si triste et perdu après tout.
Lui offrant ma main d'un geste élégant, je n'attendis pas sa réponse pour l’entraîner dans un corps à corps sensuel au son des basses résonnantes.

______________________


Aleksandrovitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

M'accorderas-tu une danse ? [pv Yaen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Votre salle de danse
» Le saidi : danse de la haute-égypte.
» La danse PUNDA = bêtise,epekisami na RDC
» Danse Butô/Butoh
» mon blog sur la danse classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Mystic Falls au coeur de l'histoire :: Les alentours :: Les boites de nuit-