AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I AM Rose Way

Date d'inscription : 19/04/2014
Localisation : dans un trou


A New Life !

MessageSujet: [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]   Ven 25 Avr - 21:08


Protège moi


Ce soir, c'est boulot. La salle est pleine à craqué alors qu'il est à peine vingt heure. Le show ne va pas tarder à commencer. Et pourtant, dans les coulisses, c'est le calme et le rire qui l'emporte sur le stresse. A vrai dire, à force, les numéros sont plus des parties de plaisir que des exercices de haut vol. Même si ça reste grandiose, évidemment! Ca doit le rester! Sinon The Lounge perdra sa clientèle. Iris, ma patronne et co-propriétaire du Lounge, a travaillé si dur pour que notre boite fonctionne, que j'en aurais mal pour elle. Après tout, je ne m'occupe pas des papiers, seulement des chorégraphies, et des chants. Ce n'est pas mon truc ; convaincre des banquiers pour financer ci et ça. Je finirais pas les hypnotiser!

Je traverse la salle, reconnaissant désormais les habituer et saluant les serveuses et barmans. Iris vagabonde un verre à la main pour s'assurer que les musiciens sont tous bien présent. Il ne me reste qu'un petit quart d'heure pour me changer et me maquiller. Ca devrait le faire! Poussant la porte réserver aux personnels, je grimpe un escalier qui débouche sur une grande salle pleine de miroirs, costumes, accessoires, et danseuses. Chacune se prépare à sa façon. Se maquillant et se coiffant soit même. Ici, pas de personnel pour assurer ses deux rôles, tout le monde se prend en charge comme il peut. Certaine en aide d'autre. C'est comme une grande famille après tout! Les filles me saluent en criant leur bonne humeur, m'invitant à me dépêcher avant que le premier numéro ne commence. Je m'assois devant mon miroir en poussant un soupire d'excitation. Au dessus de celui ci est inscrit en grosse lettre mon nom de scène : Mary. En hommage à Marylin Monroe. Je nous mes cheveux, met un serrer tête et pose une perruque au cheveux blond assez court et pourvue d'une demi frange. J'y coince quelques barrettes afin de la faire tenir comme il se doit à mon serre tête. Je secoue plusieurs fois la tête, à droite, à gauche, en bas, en haut, mais elle reste là. Bien accroché. Par la suite, j'applique un far à paupière rose brillant, transcendant avec la couleur de mes yeux. Une paire de faux cils. Et une bonne couche de rouge à lèvre. Ma peau de nature pâle contraste avec mes lèvres. Pour finir, j'enfile une paire de collant résille, une robe couleur or à paillette, et une paire de talon de même couleur. Me voilà fin prête!
Sarah, une de nos serveuses montent avec un plateau chargé des commandes de toutes les danseuses. C'est notre rituel ; un verre avant de monter sur les planches! Chacune prend sa boisson et tout en trinquant, nous nous crions dessus. Eliminer le stresse. J'assure que ça marche! Et puis cul sec! Je vide mon scotch d'une traite et repose le verre sur le plateau. Quelques filles et moi même descendons les escaliers pour enfin nous placer derrière le rideau. Nous prenons nos poses. Celui ci s'ouvre lentement. Puis les lumières s'allument, nous éclairant. Et la musique commence, ainsi que notre chorégraphie. Et je chante. Fort. Les pas se font tous seul et je n'y pense même pas. C'est frénétique mais ça fait tellement de bien. Ma voix porte à travers la salle, jusqu'à en résonner. Puis vint mon moment préféré! Juste parce qu'en faite, on saute de la scène pour danser au milieu du public. Généralement, c'est assez drôle de voir la tête de ces messieurs devant les danseuses les mieux rouler. Et nous le sommes toutes ! Au moment où la chorégraphie doit reprendre, je grimpe sur une des tables sans chercher à savoir qui est assis à celle ci. Je recommence à chanter au rythme de la mélodie et de la danse. Je m'accroupis et attrape gentiment le col du client. Mais, lorsque je tourne les yeux vers lui, grand choc. Samaël. Je n'arrive pas à y croire. Qu'il soit là. Je continue sans faire attention, descend de la table et regagne la scène ainsi que le reste de la troupe. La chanson se termine et le rideau se ferme.

Je quitte la scène et sors par la porte de derrière. Celle ci débouche sur le bout de la petite rue d'entrée du Lounge. Je n'ai pas pris le temps de me changer et je sens le froid de piquer au vif. Je n'y prête pas attention. Mes pensées sont tourné vers Samaël. Je ne l'avais jamais vue d'aussi prêt, et après mûr réflexion, je finis par en rire. Il y a longtemps, presque plus de vingt ans, j'ai rencontrer une sorcière. En ce temps là, j'étais désespérer à l'idée de ne plus voir Rebekah, mes recherches me conduisant à chaque fois dans un mur. Mais cette femme, m'a donner plusieurs pistes, notamment grâce à sa magie. Nous avons sympathisé. Peut-être même plus que ça. C'était désormais une très chère amie. Et bien sur, en tant que tel, j'étais au courant de ses problèmes familiaux. Notamment avec le fait que son propre mari veuille l'internet. Elle me supplia de ne pas le tuer quand elle me l'avoua. J'étais tellement en colère que j'ai brisé mon verre entre mes doigts. Après m'avoir un tant soit peu calmer, elle me fit promettre de protéger son fils, Samaël. Dans les mois qui suivirent sa naissance, elle mourut. Suicide.
J'ai mis plus de deux an à m'en remettre. En tant que vampire, je devrais être habituer à perdre ceux qui me sont cher mais..non. J'ai pleuré sa mort encore et encore. Puis un jour, en me levant, j'ai pris la voiture pour but de voir ce fameux Samaël. Il était si petit. Si fragile. Mais à la fois tellement fort pour son âge. Ce jour là, il jouait dans le jardin. Je suis entré, je lui ai souris et je lui ai parlé. A deux ans, il était trop petit pour comprendre ce que je disais mais il me voyait, me souriait même. J'ai passé ma main dans ses cheveux, j'ai joué un peu avec lui, puis je suis partis. J'ai chargé un ami vampire de veiller sur lui chaque jour. De rester avec lui mais de ne jamais se faire voir. Et de chaque semaine, m'appeler pour effectuer un compte rendu. Quelques fois même il m'envoyait des photos de lui. Avec le temps, les semaines se sont espacer en mois. Mais je veillais toujours sur lui, de loin. Poursuivant mes recherches. Mais une question me tiraillais ; pourquoi mon indict ne m'avait pas contacter lorsque Samaël s'était installé à Mystic Falls.

Des bruits de pas me tirèrent de mes pensées. C'était un homme. Grand, baraqué. Mais complètement ivre. A la main, il tenait fermement une bouteille d'alcool que je sentais de ma position. Plus il se rapprochait, plus il rigolait. " - Coucou ma jolie! Que fais une si belle femme dans un endroit si ..sombre? " Il n'attendit pas ma réponse qu'il me saisit le poignet. Il était assez puissant pour me soulever à au moins dix centimètres du sol. En même temps, vue mon poids plume ce n'était pas bien compliqué. Je me laissais faire. Je savais que j'avais l'avantage. Et puis, j'avais faim. Cependant, je n'eux pas le temps de faire quoi que ce soit que mon futur dîner s'étala par terre sous le choc d'un objet. Il me relâcha et forte heureusement, je retomba sur mes pieds. Je fixais la silhouette sombre qui m'avais en quelque sorte, sauver la vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I AM Invité


A New Life !

MessageSujet: Re: [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]   Dim 27 Avr - 12:02


Samaël & Rose ♣ Protège moi.
Depuis son arrivée à Mystic Falls Samaël n'a pas trouvé grand-chose concernant l'étrange phrase que sa grand-mère lui a lancée au visage avant de lui claquer la porte au nez. Des ragots, des superstitions douteuses, mais rien de vraiment concluent. S'en est presque désespérant ... Enfin, à défaut de réponses le jeune homme a réussi à se trouver un travail pas trop mal payé et un appartement. Bref, la vraie vie peut enfin commencer pour lui, loin de son père trop directif et de ses grands-parents trop mystérieux. D'ailleurs pour fêter ce nouveau départ le jeune homme a décidé de passer la soirée dans un théâtre musical dont un de ses collègues de travail lui a vanté les mérites. C'est ainsi que le voilà planter devant l'entrée de « The Lounge ». Observant le bâtiment Samaël se demande si c'est vraiment une bonne idée, puis, décidant qu'il n'a rien à perdre, il pénètre dans l'enceinte des lieux. Tout de suite, le petit couloir sombre au mur couvert de photo de femmes dans lequel il se retrouve lui donne l'impression d'être entrée dans un endroit interdit. Un lieu où les hommes ne sont tolérés que sous le couvert de la nuit et qu'ils leur vaut mieux oublier une fois le soleil levé. Pourtant, le jeune homme installé au comptoir, se trouvant au bout du couloir, dément sa théorie et prouve bien que certain privilégiez ont leur place en ce lieu. Approchant le sorcier paye son entrée et se voit alors désigné un immense rideau masquant la salle principale. En écartant prudemment les pans Samaël pénètre un tout autre univers.

Décliné dans des nuances de noir, de rouge et d'argent, l'endroit est indéniablement chic, d'ailleurs le jeune homme se prend à penser qu'il plairait beaucoup à son père. Se reprenant, il chasse cette idée de sa tête et va plutôt prendre place à une table. Un serveur se matérialise alors comme par magie à ses côtés pour lui demander ce qu'il désire boire et s'il veut manger quelque chose. Passant commande uniquement d'une boisson, ayant déjà diné, Samaël reporte ensuite son attention sur la scène le spectacle semblant sur le point de commencer. Le rideau s'ouvre alors lentement, révélant les silhouettes, pour l'instant dans l'ombre, des danseuses. Les lumières s'allument alors et la jeune femme placée au centre du groupe se met à chanter. Si le silence semblait jusqu'alors fragile et était encore brisé par quelque chuchotement ici et là, à présent que la belle fait entendre sa voix tous semblent perdre la leur à son profit. Si le chant de la jeune femme transporte déjà le publique, la chorégraphie achève de captiver les gens si bien que lorsque les jeunes femmes quittent la scène pour se mêler à l'assembler certain ne manque pas afficher des airs surpris. Forcément, les yeux des hommes s'attardent alors sur le corps de ses créatures Silvestre et ... Samaël n'est pas en reste. Il faut avouer que les danseuses sont bien faites et que leur costume les mette en valeur. C'est alors qu'une jeune femme sort le sorcier de sa contemplation en venant se percher sur sa table et l'attrapent gentiment par le col.

Si le garçon est surpris par le geste, il l'est encore plus lorsque son regard rencontre celui de la chanteuse. Étrangement, il a l'impression de la connaitre, ou au moins de l'avoir déjà vu, mais ... Quand ? Où ? Avant qu'il ne puisse trouver de réponse la belle quitte sa table pour regagner la scène. Samaël ne la lâche, alors plus du regard jusqu'à ce que le rideau se referme sur elle. À cet instant, c'est d'un trait qu'il vide son verre avant de décider de chercher à revoir la jeune femme ne serait-ce que pour démentir cette impression qu'il a de la connaitre. Quittant donc sa table le jeune homme sort du bâtiment pour chercher l'entrée des artistes, il y en a toujours une et c'est l'unique endroit où il a une chance de revoir la demoiselle. C'est un rire léger qui attire son attention vers une ruelle, se peut-il que la porte qu'il cherche si trouve ? N'ayant rien à perdre le garçon se dirige vers la petite rue dérobée, mais à peine a-t-il pénétré dans cette dernière qu'il se fige. Le rire qu'il entend à présent est gras et s'accompagne de parole molle comme du papier mâché, en même temps, c'est ce qui arrive lorsqu'on boit trop, on se retrouve avec la bouche pâteuse et on parle comme si notre langue avait doublé de volume ... Samaël ne voit l'homme ivre que de dos, mais il devine sans mal ses intentions à l'encontre de la chanteuse, qu'il a reconnue à son costume et sa flamboyante chevelure blonde. Alors, agissant d'instinct, le sorcier se saisit d'une planche trainant au sol et l'abat violemment sur la tête de l'homme.

Surement déjà bien sonné par l'alcool, le soulard s'étale au sol sans que Samaël n'ait à le frapper une seconde fois. À présent, debout face à la jolie blonde, le jeune homme se sent idiot. Bien sûre, il vient de lui venir en aide, mais que doit-il faire à présent ? « Est-ce que ça va ? » La question lui échappe tout naturellement et en même temps, il semble logique de le demander vu la situation. Alors, remarquant que la tenue de la demoiselle est peu adaptée à la température extérieure le garçon se défait de sa veste et la passe sur ses épaules. « Vous ne devriez pas rester dehors ainsi vêtue, vous allez prendre froid. » S'il est une chose que le jeune homme a appris de son père c'est bien d'agir en gentleman avec les femmes. En même temps vus sa réputation de coureur de jupons, il ne pouvait que se montrer courtois avec celle dont il briserait le cœur par la suite ... Samaël lui agit ainsi par politesse et non pas par intérêt. Il n'a que faire de l'effet que ses yeux clairs ou son sourire peut avoir sur les femmes, tout ce qui compte pour lui, c'est de ne pas être le même salop que son géniteur. Jusqu'à présent, il s'en sort pas mal.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I AM Rose Way

Date d'inscription : 19/04/2014
Localisation : dans un trou


A New Life !

MessageSujet: Re: [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]   Dim 27 Avr - 15:02


Protège moi


Samaël. Il est là, devant moi, et m'a pour ainsi dire, sauver la vie. Il me demande même comment je vais. Un comble pour un vampire! Mais je ne lui en veux pas. Je trouve son attention adorable même. Je lui souris doucement tandis qu'il pose sa veste sur mes épaules, prétextant que je puisse avoir froid. E huit cent ans d'existence, j'en ai connus des hommes, mais rarement aussi courageux et attentionné que mon petit protégé. Inconsciemment, je m'en sens fière. Je resserre la veste contre moi et lui sourit à nouveau, un peu plus timidement. En même temps, même si en étant un vampire presque plus vieux que le monde d'aujourd'hui je ne crains rien, il n'a pas tout à fait tors. Si j'avais été une petite humaine frêle et fragile, je n'aurais pas réagis de la même façon. Cela me paraît logique maintenant mais d'ordinaire, je ne pense pas à ma race. " - Merci pour..tous.. " dis je en désignant l'ivrogne et la veste. Je devrais l'inviter à rentrer, peut'-être même à boire un verre pour véritablement le remercier mais je ne pense pas qu'il ait besoin de ça pour savoir que je lui suis reconnaissante. Même si je ne l'ai vue qu'une fois, je sais parfaitement quel genre de personne il peut être. Du tout au tout différent de son père. Je place mes doigts dans mes cheveux pour me dégager le visage et après un moment d'hésitation, me lance : "- Je peux t'inviter à boire un verre? ".
Je relève les yeux et lui sourit gentiment, avec l'espoir qu'il accepte. Avant même qu'il n'eut dis quoique ce soit, la porte s'ouvrit en grand laissant apparaître le joyeux visage d'Iris. Celle ci me demande d'aller aider les danseuses du prochain numéro à prendre leur marque. Nouveau numéro, demande évidemment plus d'attention. J'hocha la tête en m'engouffrant de moitié dans les coulisses. Avant de partir définitivement, je lance à l'attention de Samaël : " - Je t'attendais au bar.."

Je passe la porte et la referme. Grippa les escaliers et pris la place au centre de la salle. Mes collègues me dévisageaient, à la fois anxieuse et excité. " - Bon les filles, ce n'est pas la première fois qu'on fait un nouveau numéro devant un public. Et ça sûrement pas le dernier. Vous avez travaillé d'arrache pied et je sais que vous connaissez la chanson comme la chorégraphie sur le bout des doigts. Alors faites moi le plaisir de me scotcher, ok ? ". Pour réponse, leurs cris aiguë effaçant toute leur peur. Je leur redonna leurs places pour les poses de fin et de début ainsi que les passages un peu plus compliqué. J'avais confiance en ces filles. Elles faisaient la fierté du club, et la mienne par la même occasion.
Je les laissa partir se placer et me laissa tomber sur ma chaise, en face de mon miroir. Ce soir, je ne faisais que l'ouverture et les remplacements. Mais étant donner que tout le monde était présent, pas besoin de moi. Je retira le maquillage électif qui prônait mon visage et le remplaça par un fin trait d'eye-liner au ras des cils, accentuant ceux ci par du mascara. Je retira ma perruque, le serre tête et les barrettes pour laisser tomber mes long cheveux blonds en cascades sur mon dos. Du bout des doigts, je replaça ma frange. Je retira mon costume, mes résilles et mes talons pour les remplacer pour un jeans slim, un t-shirt noir près du corps, un pull beige long et large, et une paire de talon noir. Classique mais qui arrangeait ma fine silhouette a la perfection. Ha oui, ça pour paraître fine, je l'étais. Parfois à mon désavantage mais j'ai toujours assumer mon physique.

Balançant mon sac sur mon épaule, je descendis les escaliers à vive allure, et pénétra dans la grande salle. Balayant des yeux la pièce, je cherchais Samaël. Assis au bar, il m'attendait, et inconsciemment je sentais monter le stresse. Ce n'est pas tout le jours que l'on peu rencontrer l'homme que l'on surveille depuis sa naissance. Apprendre à le connaître et lui parler librement. Enfin, Plus ou moins librement. Je traversa la salle et m'appuya sur le bord du bar. Il avait tourner la tête au même moment et je lui souris davantage. Ne sachant pas si il m'avait véritablement reconnu. Car après tout, le maquillage, la coiffure et les vêtements étaient fait de sorte qu'en dehors du club, nos clients ne puissent pas nous reconnaître. Et aussi ajouter un peu de magie à nos numéro. Aussi. Bon, No stress. Je lui tendis ma petite main. " - Je ne me suis pas présenter tout à l'heure. Rose, Rose Way. ". Je le dévisagea un moment. Peut-être avait - il des soupçons sur ma personne. Ce ne pouvait pas etre impossible après tout. Je suis bien un vampire, alors un bébé de deux ans peut sans doute se souvenir de moi plus de vingt ans après! Je fais signe au barman " - Un shooter pour moi et pour le monsieur..?". Je le laissa commander et posa la veste qu'il m'avait prêter près de lui, légèrement gêner. C'est vrai que son geste était adorable, vraiment, et dans un sens me touchait beaucoup. Je n'avais pas pour habitude de me laisser toucher par les attentions des hommes mais Samaël était quelque peu différent. Lorsque le Barman finit par nous servir, je pris la parole. Autant que l'un de nous deux se lance. "- Je suppose que tu n'es pas là depuis longtemps, je veux dire, à Mystic Falls. Ou bien c'est moi.. Je ne t'ai jamais vue au club et généralement, tout le monde y passe au moins une fois. Enfin, sauf le prête du coin. Je doute qu'il soit venu rien qu'une fois!" Un peu d'humour Rose, ca ne peut faire de mal à personne!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I AM Invité


A New Life !

MessageSujet: Re: [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]   Jeu 1 Mai - 11:16


Samaël & Rose ♣ Protège moi.
Samaël n'a pas la vocation d'être un héros, jouer au preux chevalier, au justicier tout en cape, ce n'est pas son truc. En règle générale, il est plutôt le genre à laisser les autres se débrouiller avec leurs problèmes, à moins bien sûre que leur vie ne soit en danger, mais là encore, il n'agit que s'il s'en sent capable. Pas question de risquer sa peau, s'il sait que le combat est perdu d'avance. Pourtant, ce soir, il n'a pas hésité une seconde, il n'a même pas pris le temps de juger son adversaire. S'il l'avait fait, il aurait peut-être marqué un temps d'arrêt, il faut dire que l'ivrogne gisant à présent à ses pieds est plutôt bien bâtis et autrement plus imposant que lui, mais non, allant à l'encontre de ses principes Samaël a foncé tête baissée. Heureusement que son adversaire était une vraie éponge à alcool, car s'il avait été plus vif les choses aurait pu tourner au désavantage du sorcier. Enfin ... Ce n'est pas le cas et c'est bien tout ce qui compte. D'ailleurs, sans plus se préoccuper du soulard, Samaël demande à la jolie blonde comment elle se porte tout en posant sa veste sur ses épaules pour ne pas qu'elle prenne froid. Galant ? Oui, le jeune sorcier l'est. Peut-être pas toujours autant que ce soir, mais en règle générale, il est plutôt de bonne compagnie avec la gente féminine. Pourquoi ? Parce que le sourire que lui offre à présent la demoiselle vaut bien tout l'or du monde à ses yeux. Oh Samaël n'est pas un romantique, enfin pas plus que la moyenne, mais comme tout homme il sait apprécier le sourire d'une jolie fille à sa juste valeur.

La belle le remercie alors autant pour l'avoir aidé à se débarrasser de son « prétendant » que pour lui avoir donné sa veste. Pour toute réponse, le garçon lui sourit à son tour. Si d'autre aurait agi pour recevoir une preuve de gratitude, ce n'est pas son cas, il a surtout agi par instinct et parce qu'étrangement, il n'arrive pas à se départir de l'idée qu'il a déjà rencontré cette demoiselle. Bien sûre certaine chose dans son physique ne colle pas aux souvenirs qu'il a l'impression d'avoir d'elle, mais son regard, son sourire et le son de sa voix ... Quelque chose lui dit qu'ils se connaissent. La blondinette lui demande alors si elle peut l'inviter à boire un verre. Samaël voit là l'occasion rêver d'essayer d'en savoir plus sur elle, mais avant qu'il n'ait pu répondre une porte s'ouvre non loin d'eux et une jeune femme apostrophent sa compagne pour lui demander d'aller aider des danseuses pour leur prochain numéro. Acquiesçant la jolie blonde commence à rentrer dans le bâtiment, mais avant de disparaitre par la porte, elle annonce tout de même à Samaël qu'elle l'attendra au bar. Ayant un instant craint de la voir disparaitre sans chance de répondre à son invitation le sorcier se sent rasséréné de savoir qu'elle l'attendra. Jetant alors un dernier regard à l'ivrogne gisant à ses pieds le jeune homme hausse les épaules et quitte la ruelle sans plus lui prêter attention. En voilà un qui se réveillera avec un bon mal de crâne et pas uniquement dû à l'alcool ... Tant pis pour lui, ça lui apprendra à faire attention à l'avenir.

Pénétrant de nouveau dans le cabaret Samaël n'a pas besoin de payer une deuxième fois son entrée, heureusement, et peut sans soucis rejoindre la salle principale. Il jette alors un regard au bar, mais ni vois pas la personne recherchée, pensant alors que la belle n'en a peut-être pas fini avec les autres danseuses le jeune homme va prendre place sur un tabouret libre et contemple pensivement le reste de l'assemblée. C'est alors qu'une jeune femme vient s'accouder au bar près de lui. Tournant la tête, il rencontre son sourire et le lui rend. Sans son costume la demoiselle reste des plus charmantes avec sa longue chevelure blonde et sa silhouette fine. Elle lui tend alors la main et se présente à lui. Lui rendant sa poignée de main Samaël décide d'en faire de même, ce qui est la moindre des politesses. « Enchanté, c'est un bien joli nom que vous avez là. Pour ma part, je m'appelle Samaël Raven. » Courtois oui, mais guindé non. Samaël a beau être le genre poli et distant, il n'en est pas pour autant snob et froid comme certain. Quoi que pour le coup, il faut avouer qu'il soit un peu mal alaise. En même temps qui ne le serais pas face à une jeune femme aussi belle ? Mais ce n'est pas la raison du mal-être du sorcier, non, ce qui l'ennuie, c'est plutôt le fait d'être à présent persuadé de là connaitre sans pour autant être capable de se rappeler d'où. Rose fait alors signe au barman pour commander un shooter et laisse le soin à Samaël de demander ce qu'il veut boire lui-même. Le jeune homme passe alors commande d'un whisky.

Pendant que le barman s'occupe de les servir la jeune femme rend sa veste au sorcier, puis, une fois leur commande prête, engage la conversation. Samaël ne peut s'empêcher de sourire lorsqu'elle lui annonce que tout le monde passe au moins une fois par l'établissement, hormis le prêtre. Cette petite touche d'humour fait s'atténuer le malaise du jeune homme. « Non en effet, ça fait tout juste quelque semaines que je suis arrivé, je vivais à Chicago avant, et c'est bien la première fois que je viens au club. Il faut dire qu'un collègue m'a vanté les mérites de l'endroit et il n'avait pas tort, le spectacle vaut le détour tout autant que les danseuses. » Lançant un regard vers la scène sur laquelle les filles viennent de commencer un nouveau numéro Samaël porte son verre à ses lèvres et boit une gorgée du liquide ambré. Il se demande alors s'il doit avouer à la jeune femme avoir l'impression de la connaitre, au risque de passer pour un idiot, ou bien se taire. Se laissant porter par le chant et la danse des demoiselles Samaël finis par décider que mieux vaut avoir l'air bête et être fixé que de rester dans le doute. Il reporte alors son attention sur sa compagne. « Au risque de passer pour un parfait crétin, j'ai l'impression qu'on s'est déjà rencontrée, mais je n'arrive pas à me rappeler quand et où. » Voilà, c'est dit. Samaël se rend alors compte qu'il est tout naturellement passé du vouvoiement au tutoiement comme si Rose et lui se connaissait depuis longtemps. Enfin, la demoiselle ayant été la première à le tutoyer, il ne s'en inquiète pas.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I AM Rose Way

Date d'inscription : 19/04/2014
Localisation : dans un trou


A New Life !

MessageSujet: Re: [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]   Jeu 1 Mai - 13:14


Protège moi


Samaël se présenta à son tour tout en ajoutant qu'il trouvait mon prénom très jolie. Mes joues se teintèrent de rouge, bien vide effacé par le goût du shooter que j'engloutis d'un coup sec. Par la suite, il m'informa qu'il n'était là que depuis quelques semaines, en provenance de Chicago. Oui certes, il n'était pas là depuis longtemps mais ça n'expliquait pourquoi mon contact ne m'avait pas prévenu de sa venu. Où qu'il allait, j'en étais informé dans la minute qui suivait par un texto. Il devait forcément être arrivé quelque chose. J'hochais la tête en souriant, suivant les danseuses du regard, comme pour lui donner raison. " -Elles travaillent beaucoup pour que le club fonctionne. C'est un peu comme une grande famille ici. Mais c'est vrai qu'elles sont toutes autant magnifiques physiquement qu'intérieurement.". Mal grès le fait qu'il observe les danseuses, je sentais sur moi peser son regard. Je tourne lentement la tête vers lui. Je ne l'avais vue qu'une seule fois, et cette seule fois il n'était encore qu'un petit nourrisson. Une si petite créature si fragile et si douce. Avec le temps, il était devenu un homme fort et charmant. Qui aurait cru que j'en aurais été choqué, à la limite d'être attendri. Sa mère pouvait être fier de lui.
Cependant, et à ma plus grande surprise, il me demanda si on ne s'était pas déjà croiser quelque part. Je me vois mal lui sortir : Oui oui, on s'est vue. Tu n'étais qu'un touuut petit bébé. Tu te souviens? Tu jouais dans ton parc?. Je déglutis en faisant signe au barman de me resservir la même chose. Que faire? J'étais complètement bloqué. Je ne me sentais pas de lui avouer que j'étais un vampire et que sa mère était une sorcière. Ho non pas du tout. Je pris mon courage à deux mains. Mentir n'est pas difficile. Ça fait près de huit cent ans que je ne fais que ça, alors pourquoi cela me dérangerais de le faire avec lui! " - J'ai beaucoup voyagé, et j'ai visité Chicago une fois. Il y a quelques années. Je suppose que tu m'y a vue. Une blonde totalement pommé dans les rues de Chicago ça ne s'oublie pas j'imagine!". Dis je en souriant.

Seigneur je n'ai jamais aussi mal mentis de ma vie. Je ressentais un étrange pincement au cœur. Je m'en voulais de lui avoir cacher la vérité. Depuis le temps que je le connais, que je l'observe, que je le protège, c'est un peu devenu comme un membre de ma famille. Quelqu'un que je protègerais coûte que coûte. Et bizarrement, sans le connaître, je l'aime déjà énormément. Un peu comme un frère, un fils. Je ne sais pas comment je l'aime, mais je l'aime. No comment. Je sais moi même que c'est totalement absurde. Je saisis mon verre et fixa un moment le liquide qu'y s'y trouvait. J'y trempa mes lèvres et en bus une gorgée. L'alcool faisait taire mes envies de sang. Cela faisait déjà une semaines  que je n'avais pas mangé. L'hôpital avait fermé ses réserves de poche sanguine et je n'avais pas encore eux le temps de trouver un repas à le mettre sous la dent. Entre l'apparition des Mikaelson, le boulot, et maintenant Samaël, je croisais les doigts pour ne pas craquer. Même si j'avais une plus grande capacité de retenu que la plupart des vampires, je n'en restais pas moins affamé.
Je retourna mon regard vers mon petit protégé. " - Alors, pourquoi un garçon aussi courageux que toi est venu jusqu'à Mystic Falls? Passer de Chicago à Mystic Falls, ça doit faire bizarre non? ". Changer de sujet de discutions me paraît le meilleur échappatoire même si je souhaite continuer à apprendre a le connaître. C'est tellement différent de savoir qui il est de loin et de près. Cette pensée m'arracha un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I AM Invité


A New Life !

MessageSujet: Re: [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]   Sam 10 Mai - 15:28


Samaël & Rose ♣ Protège moi.
Se présentant à son tour Samaël ne manque pas faire remarquer à la jeune femme qu'elle a un prénom charmant. Le rouge monte alors aux joues de son interlocutrice, mais le sorcier à le tact de faire mine de ne pas le remarquer, concentrant plutôt son attention sur son verre. Il porte d'ailleurs ce dernier à ses lèvres pour en avaler une gorgé et savoure en silence la brûlure que l'alcool provoque sur son passage. Reposant le récipient, il sourit à son interlocutrice qui vient de faire remarquer qu'il ne doit pas être en ville depuis longtemps puisque c'est la première fois qu'elle le voit au théâtre musical. Acquiesçant Samaël lui explique être arrivé à Mystic Falls depuis à peine quelque semaine et venir de Chicago. Il ne peut alors s'empêcher d'ajouter s'être senti obligé de venir au Lounge a force d'en entendre vanter les mérites. Hochant la tête et souriant Rose porte son attention sur les danseuses et lui explique que ses dernières travaillent beaucoup pour que le club fonctionne, elle compare alors le personnel des lieux à une grande famille et finit en annonçant que les jeunes femmes sont aussi magnifiques extérieurement qu'intérieurement. Samaël porte alors son regard sur ses dernières pour observer le spectacle, toute fois, bien que son regard soit poser sur la scène, son attention se porte tout autant sur sa voisine. D'ailleurs, finissant par détacher son attention du show, le jeune homme la reporte entièrement sur Rose à qui il demande s'il ne se sont pas déjà croisé par le passé. La jeune femme semble surprise par sa question, voir mal alaise, mais finalement, après avoir demandé au barman de la resservir, elle lui explique avoir beaucoup voyagé et avoir déjà visité Chicago et argumente qu'une blonde totalement perdue en ville ça ne s'oublie sûrement pas.

Haussant les épaules Samaël lui rend son sourire. « Probablement ... » Il doute que ce soit dans de telle circonstance qu'il ait vu la jeune femme, le souvenir de son visage est trop précis pour être celui d'une personne qu'il aurait croisé au coin d'une rue. Mais ne voulant pas la détromper, il préfère reporter son attention sur son verre et le vider d'un trait. La réaction de la jeune femme à sa question lui donne l'impression qu'elle lui cache quelque chose, il en a d'ailleurs envie de la questionner un peu plus, mais ne sachant comment le faire sans se montrer impolie à son encontre, il opte plutôt pour le silence. Silence que vient rompre Rose en lui demandant ce qui l'a conduit en ville. C'est au tour de Samaël d'être embarrassé. Il se voit en effet mal répondre être là à la recherche de réponse sur sa véritable nature. Comment parler à une jeune femme de sorcellerie sans passer pour un cinglé ? Quant à lui parler des derniers mots de sa grand-mère à son encontre ... Ça aussi, c'est exclu. Il opte donc pour une demie vérité. « Il y a plusieurs raisons à ma venue ... Un conflit familial et puis ... Crois-le ou non, je pense pouvoir trouver ici des réponses à quelque question que je me pose sur mon passé. C'est idiot, comme un pressentiment. En tout cas, c'est vrai que ça fait étrange de passer d'une ville comme Chicago à cette petite ville, mais finalement, c'est plutôt agréable, reposant même. » Content de s'être montré franc sans pour autant se faire passer pour un cinglé Samaël sourit à son interlocutrice. Mentir, il sait faire, en même temps avec un avocat comme père, c'est quasiment un truc inné chez lui.

Mais le garçon préfère se montrer aussi franc que possible dans la vie. Les mensonges, ça finit toujours par vous retomber dessus et ça, il est bien placé pour le savoir. « Le plus étrange, c'est le silence en fait. À Chicago de jour comme de nuit, il y a de l'animation alors qu'ici, la nuit tout devient silencieux. Au début, c'est presque effrayant, mais on s'y fait et finalement, c'est plutôt agréable. » Plus de réveils en fanfare parce qu'un taxi à manquer faucher un fêtard et que le conducteur du véhicule beugle des insultes en s'énervant sur son klaxon, plus de gais lurons pour venir chanter sous vos fenêtres à pas d'heure et faire hurler vos voisins, rien que le bruit du vent et parfois de quelque petits animaux nocturne ... La paix quoi. « Tu as dit avoir beaucoup voyagé, tu as déjà été en Europe, Asie, ... Ou tu t'es cantonné à l'Amérique ? » Laissant de côté sa comparaison entre les nuits à Mystic Falls et à Chicago Samaël préfère questionner son interlocutrice sur ses voyages. S'il en avait les moyens, il aimerait visiter l'Europe, mais aussi l'Asie, l'Australie, ... En fait s'il le pouvait Samaël ne cracherait pas sur l'idée de faire un petit tour du monde. Qui sais, peut être que lorsqu'il n'aura plus l'esprit encombré de questions, il tentera l'aventure. En attendant, il peut toujours espérer voyager en écoutant les récits de Rose, à moins bien sûre qu'elle ne se soit jamais risquée à traverser l'océan, quoi que là encore, il peut y avoir des choses intéressantes à raconter. Après tout hormis Chicago et Mystic Falls Samaël ne connaît aucune autre ville. Il en a bien traversé quelques-unes en venant s'installer ici, mais il n'a pas pris le temps de faire du tourisme donc ça ne compte pas vraiment.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I AM Rose Way

Date d'inscription : 19/04/2014
Localisation : dans un trou


A New Life !

MessageSujet: Re: [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]   Dim 11 Mai - 16:20


Protège moi


Je lui ai mentis et à vrai dire, je m'en veux. Rare sont les personnes à qui je ne supporte pas de mentir, vraiment très rare. Et apparemment, Samaël en fait partie. Sa réponse confirme mon faux semblant et je cache un sourire forcé. Cependant, c'est à son tour de me cacher la vérité. Enfin, pas tout à fait. Il reste franc, sans pour autant donner trop de détail. J'oublis tout le temps que pour lui je ne suis qu'une simple inconnu qu'il vient à peine de rencontré. J'hocha la tête en souriant. Je comprenais le fait qu'il veuille échappé à sa famille et même le fait qu'il veuille trouver des réponses sur ce qu'il est et même son passé, mais Mystic Falls n'est pas un très bon endroit pour ces choses là. Ici repose des centaines de vampires, vient des dizaines de loup garou, et logent je ne sais combien de chasseur et sorcière. Mystic Falls est clairement le berceau de tout ce qui ce rapporte au "magique". Et quelque part, c'est précisement sur ceux que porte les questions de mon petit protégé. Toutefois, tant qu'il ne sait rien de plus que ce qu'il espère, personne ne lui fera du mal. J'y veillerais personnellement.
Samaël me tire de mes rêveries en me demandant quel lieu j'ai visité, m'arachant un sourire. Des milliers de souvenirs défilent devant mes yeux, tel un vieux film. C'est agréable. De connaitre le monde et ces beautés. Je lève les yeux vers mon ami et entame une longue énumération des pays et villes qui m'ont le plus marqué. " - J'ai été un peu partout. En fait, j'ai fais le tour du monde. Hum, deux ou trois fois, voir même plus! Il faut que tu le fasse, ça en vaut le coup! L'inde, c'est ..incroyable. Tellement de culture et d'art, de musique différente que ça en devient presque aussi beau que le pays en lui même. Et le Japon! Interressant de voir ce monde de technologique. L'afrique! Ces paysages somptueux. Et la France! Paris! J'étais chez une amie qui habitait tout près de la tour Eiffel, magnifique! Tu te lève le matin et tu l'admire pendant des heures sans t'en rendre compte, avec le soleil qui se lève juste derrière elle! Je me mettais sur la terrasse, un peu comme celle que tu as chez toi, tu sais avec le jardin juste ...devant..et..". La pire gaffe que je n'ai jamais faites de toute ma vie..Je venais de la faire.. Je resta à peine quelques secondes la bouche entre ouverte, complètement choqué d'avoir lancé ça comme ça. Je bagaya un moment sans trouver quoi dire et rapidement j'enfila ma veste en jeans, bus cul sec mon verre et serra mes clefs dans ma main. " - Hum, je suis désolé.. Je..Je dois y aller.. ". Je ne lui laissa, pour ainsi dire, pas le temps de répondre et m'engagea dans le couloir. M'échapper au plus vite. Direction, porte de secour. Je la poussa violemment et m'appuya contre le mur d'en face une fois qu'elle fut refermé. J'avais beau essayer de chercher une solution à mon problème, je ne pouvais pas admettre une minute pouvoir l'hyptoniser de sorte à ce qu'il oublie ses souvenirs avec moi. J'en étais tout bonnement incapable. D'un coté, j'avais cet envie irrépressible de tout lui avoué. Parce que je savais que vivre dans le mensonge et l'ignorence de soit même est un fardeau trop lourd à porté. Il meritait la vérité, plus que n'importe qui.

Je poussa un long soupire et decidais enfin de rentrer chez moi. De toute manière, il n'y avait plus rien à faire. J'étais partie comme une furie sans lui donné la moindre explication et je me voyais mal y retourner. Sachant qu'il ne croira pas un mot de ce que je pourrais lui raconter. Lorsque je sors de la ruelle, me retrouvant sur la grande place, j'entend tout près de la porte du Lounge des cries de détresse. Evidemment, je me précipite de peur que ce ne soit Samaël. A la place je retrouve l'homme totalement ivre qui avait tenter de me toucher, un peu plus tôt dans la soirée, celui ci étant entrain de violenter une autre jeune femme. Je m'approche de lui, l'attrape par le col de son t-shirt et l'envoit voler contre le mur d'en face. Soulever une telle masse m'est devenu chose facile après les années, que dis je! Les siècles. Assouvir une petite vengeance personnelle complèterais ma soirée forte en emotion, non? Cependant, stopper dans mon élan par l'odeur atrayante du sang qui coule d'une plaie de la demoiselle, je me retourne vers elle. Elle c'était avachi contre le mur, les joues couvert de larme tenant d'une main son poignet gauche. Je sens les veines ce dessiné d'elle même sur mon visage, au niveau de mes yeux. Et mes canines s'allongés plus qu'elle ne devrait. J'ai faim. Encore plus faim qu'il n'y a deux minutes. Passé une semaine sans se nourire, je crois bien que je ne le referais plus jamais. Je me mets à sa hauteur et la regarde dans les yeux. Elle a peur, tellement peur. Peinant à me controler, je finis par l'hyptoniser afin qu'elle oublie ce qu'il venait de ce passer et qu'elle rentre chez elle au plus vite. Ce qu'elle fit, evidemment. Je me plaqua contre le mur, tentant de régularisé ma respiration afin de faire partie cette envie innébranlable de sang. Et la colère que je ressens envers l'ivrogne étalé en face de moi n'arrange en rien la situation. Il me dégoute à tel point que je ne veux même pas me nourir de lui. Comme si son sang affecterait ma personne. Ridicule. Je pourrais tout aussi bien le tuer et l'enterrer dans la foret. Personne n'en saura jamais rien. Comme personne n'a su lorsque j'ai assassiné mes parents. Avais je oublier de stipuler que la soif de sang me rappelait de très mauvais souvenir? Et que par la même occasion, me faisait passé du coté "obscur de la force"? Certainement. Je parcourus les quelques metres qui me séparait de mon futur dîné et l'attrapa fermement par le cou. D'une main, je le souleva en le collant contre la facade de l'édifice. Etant surelevé à au moins à dix centimètres du sol par ma petite personne, j'avais un magnifique apperçu de son poignet. De ma main libre, je le pris et l'apporta lentement à ma bouche, accomplissant l'acte de tout mes désirs.
Je m'appretais à m'occuper de ce criminel lorsque je sentis la présence de quelqu'un. Je tourna la tête vers l'entrée du Lounge et pus voir Samaël. Mon sang ne fit qu'un tour et j'eux l'impression que mon coeur louppait un battement. Je cherchais toutes les échappatoires possibles mais il n'y en avait pas. Le lampadaire offrait au jeune homme une parfaite visibilité, notamment sur moi et sur ma victime. Et je pus me rendre compte de l'atrocité de l'acte que j'allais faire. Je lacha l'homme qui s'écrasa au sol, suffoquant à moité de pouvoir respirer à nouveau, tandis que je m'écartais au possible de lui. Mal grès tout mes efforts, je n'arrivais pas à faire partir ce masque monstrueux sur mon visage et m'en voulait atrocement de constater que Samaël pouvait me voir ainsi. Comme le monstre que je suis. Affamé de sang. Je n'osais même pas relever les yeux vers lui de peur de croiser son regard.  


HRP : si tu veux que je change la fin, dis le moi (:. Kiss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM Contenu sponsorisé


A New Life !

MessageSujet: Re: [The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[The Lounge] Protège moi ~ [pvSamaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TEST] Protège ecran miroir + Protège écran anti reflet
» L'empereur protège
» Un protège carnet de santé
» Lounge H ~ Gotta Getcha
» Castle Lounge.. Question culinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Mystic Falls au coeur de l'histoire :: La grande place :: La place-