AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une farce ou ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I AM Invité


A New Life !

MessageSujet: Une farce ou ...   Mer 9 Avr - 18:24


Esteban&Katerina ♣ Une farce ou ...
Assis face à la fenêtre, le nez collé au carreau, Esteban est étrangement calme et silencieux. Lui qui habituellement tient à peine plus d'une minute au même endroit est ainsi installée depuis un quart d'heure déjà. Il semble observer la pluie tomber, ou bien la nuit descendre sur la ville, comme prostrée, mais en vérité, il n'en est rien. C'est tout autre chose que le garçon regard. En effet, il guette l'arrivé de Katerina. Partie depuis la veille, elle a confié le gamin à une nounou ce qui a profondément vexé Esteban, il aurait bien préféré l'accompagner, du coup, il a décidé de montrer son mécontentement à sa mère adoptive en faisant un sort à sa gardienne. Si à la base, il avait en tête de simplement lui faire peur pour qu'elle fuît le manoir et ni revienne plus jamais, l'enfant à encore bien du mal à contrôler ses instincts de vampire et sa soif de sang. Résultat ce qui ne devait être qu'une farce a tourné au drame ... Bon d'accord, c'est un drame uniquement pour la nounou et ses proches, puisqu'en vérité le garçon n'est en rien traumatisé par ce qu'il a fait.

La bêtise a eu lieu la veille au soir. Esteban ayant attendu qu'il fasse nuit dehors pour mettre son plan à exécution. L'idée était simple, faire sauter le disjoncteur du manoir pour qu'il n'y ait plus de lumières, puis se servir de sa rapidité et de sa force pour faire croire à un fantôme en bougeant des objets à droite à gauche. Ce genre de farce aurait effrayé ses sœurs, Esteban en était certain, elle aurait aussi donc dû faire peur à la nounou. Manque de chance cette dernière a flairé la supercherie, Katerina a dû lui dire de se méfier des blagues du garçon, et du coup ne sait pas laisser démonter. Elle a alors commis l'irréparable. Elle a osé gronder l'enfant et le priver de télé et de sucreries. S'il est une chose, avec les ordres et les règles, qu'Esteban ne supporte vraiment pas, c'est bien qu'on le dispute. En colère, l'enfant a alors bondit devant la nourrice les crocs sortis, lui révélant son visage de vampire. Surprise et effrayée la jeune femme a reculé précipitamment, trébuchée et chuté dans les escaliers. La bêtise aurait pu s'arrêter là, mais non ...

Dans sa chute, la jeune femme s'est blessée et Esteban n'a pas manqué l'odeur du sang. Il a alors bondi sur sa nourrice et, ni une ni deux, lui a planté ses crocs dans la gorge pour se nourrir. À présent, le corps sans vie de la femme repose toujours au bas des escaliers l'enfant ne sachant pas bien quoi en faire. En tout cas à l'avenir si Katerina veut le faire garder, elle devrait penser à dire aux nounous qu'elle est la seule à pouvoir le punir sans qu'il pique une crise, ou alors engager des gardiennes vampires à la rigueur. Enfin ... Voyant la voiture de sa mère se détacher du rideau de pluie le garçon quitte rapidement son poste d'observation et détale à la porte d'entrée. Ouvrant cette dernière, il se plante dans l'encadrement un immense sourire sur son visage, encore barbouillé du sang de sa victime. Oui, il est lunatique, mais la vérité, c'est qu'il a bien du mal à rester fâcher contre sa mère adoptive. Elle a beau lui avoir imposé une nounou, il est bien en peine de lui faire la tête alors que ça fait presque 48h qu'il ne l'a pas vue.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Là où se cache tes pires cauchemars


A New Life !

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST:
Disponibilité RP: Libre

MessageSujet: Re: Une farce ou ...   Jeu 10 Avr - 9:16


Une farce ou...








La route s'étendait en longues lignes indéfinies devant ses yeux. Passant la main sur son visage las, elle accéléra encore et l'Audi argentée devint une touche lumineuse dans le paysage. Le moteur rugissait tandis que la voiture dérapait dans les virages.
Cela faisait 48 heures que Katerina avait quittée sa villa pour régler des affaires. Les deux journées avaient été longues, la vampire se réjouissait de rentrer enfin.
Mais elle était satisfaite de la tournure des derniers événements. Elle avait des atouts de plus dans sa manche et encore une fois, rien ne pourrait l'arrêter ou l'empêcher d’exécuter ses plans. Une humaine sous sa coupe, Un loup dans ses contacts, tout s'annonçait particulièrement plaisant pour le futur. Seuls quelques petits détails la chagrinaient.
Tout d'abord, l'apparition de Rebekah en ville. Cela signifiait certainement que l'hybride originel n'allait sûrement pas tarder à arriver à Mystic Falls lui aussi et les choses se corseraient alors. Mais elle avait de quoi tenir en respect son ennemi de toujours et ne comptait pas flancher devant lui.

Les lumières de la petite ville apparurent alors devant elle et un sentiment croissant d'excitation la prit. Quelles étranges situations tout de même, lorsqu'elle y penser.
Personne ne pouvait imaginer même la vraie vie que menait la Petrova. Qui aurait pu croire que la vampire cruelle et sanguinaire possédait un aussi grand cœur et pouvait être si attentionnée et aimante. Dans l'intimité de chez elle, on pouvait la prendre pour Elena tout craché tant elle devenait humaine.
En pensant au petit garçon aux yeux rieurs qui l'attendait, elle accéléra encore.

Sacré coup du destin. Il y vingt ans de cela, alors que la jeune femme passait sur Seattle et y séjourner quelques temps, un événement inattendu bouscula sa vie. Elle découvrit une scène d'horreur similaire à ce qu'elle avait vécu dans un petit quartier de la ville fréquentée.
Son bourreau de toujours avait encore une fois frappée et le schéma même du meurtre de sa famille s'était répété sur une nouvelle famille.
Et là, devant la maison, un petit garçon était figé devant le massacre. Katerina s'était approchée de lui, comme mue par un instinct d'humanité soudaine. Le garçon avait tourné la tête vers elle, les larmes ruisselant sur son visage. Il semblait déjà savoir la vraie nature de la jeune femme, bien qu'elle ne sut jamais comment. "Tue moi, arrache moi le cœur" avait t'il dit d'une voix aiguë. Il ne tremblait pas, n'éprouvait aucune peur devant la vampire.
Et celle ci avait pris une décision très inattendue. Elle l'avait transformé. Pourquoi, que lui avait il pris à cette fugueuse éternelle, nul ne peut l’expliquer hormis elle. En émoi devant ce garçon, elle s'était revue parfaitement en lui lors de son drame et n'avait pu se résoudre à l'abandonner ou lui ôter la vie.

Katerina reprit pieds dans la réalité en se garant devant sa villa. Elle voyait, sur le palier, le visage d'un petit garçon s'épanouir sur un sourire. Sortant de la voiture d'un mouvement souple, elle se pencha pour attraper au vol Esteban qui s'était précipité et le serra contre son cœur.
L'amour qu'elle ressentait pour ce petit ange rivalisait avec celui d'une vraie mère. Peu importe ce qu'on en disait, le petit blond était son fils, aussi inimaginable que cela puisse paraître.

Relâchant Esteban, elle remarqua alors le sang qui maculait toujours le menton du petit. Levant les yeux, elle aperçut par la porte ouverte de la villa un corps sans vie entourée de flaques de sang séchées.
Prenant la main du garçon, elle rentra dans sa demeure puis baissa les yeux sur lui. Un sourire d'amusement fleurit sur se lèvres.
- Je constate qu'il n'était pas la peine pour moi de te ramener de quoi te nourrir, dit elle avec une mimique comique.
Pourtant, sortant de son sac une poche de sang, elle le tendit au jeune garçon avec l'amour brillant derrière ses prunelles.




______________________


Katerina Petrova
Sera tu ma prochaine proie Invité?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I AM Invité


A New Life !

MessageSujet: Re: Une farce ou ...   Sam 12 Avr - 19:15


Esteban&Katerina ♣ Une farce ou ...
Voilà vingt années à présent que Katerina était devenue la nouvelle mère d'Esteban. Bien que l'enfant n'en parle jamais il se souvient du jour de leur rencontre comme si c'était hier. Il avait passé la journée dehors à jouer avec d'autres enfants de la ville, ils étaient même allés dans les bois construire des cabanes, mais le soleil avait fini par baisser à l'horizon et les enfants par devoirs rentrer. Alors que le petit blond s'attendait à être accueilli par le sourire de sa belle-mère et les reproches de son père concernant l'état de ses vêtements, il n'eut droit qu'à un silence de mort. Durant son absence, ses proches avaient été massacrés. Son père, sa belle-mère, mais aussi ses sœurs, tous étaient morts et baignaient dans leur propre sang. Accablé, horrifié, l'enfant était resté figé devant ce spectacle jusqu'à ce qu'il entende quelqu'un approcher. Esteban, c'était alors retourné, le visage noyé par ses larmes et avait dit à la femme de le tuer. Il n'y avait nul peur dans sa voie, seulement le chagrin d'être celui qui reste, mais à sa grande surprise plutôt que de lui ôter la vie le vampire le transforma à son tour. Si en premier lieu Esteban avait cru faire face à la meurtrière de ses parents Katerina lui expliqua bien vite qui était l'auteur du carnage, ayant elle-même vécut pareille perte par le passé.

Le garçon se prit alors rapidement d'un amour quasi-maternel pour cette femme qu'il suivit dans sa fuite. Aujourd'hui encore Esteban voue une affection sans faille à Katerina, elle est la seule à pouvoir lui donner un ordre ou le gronder sans qu'il ne se fâche et avec le temps, elle est devenue sa famille. C'est pourquoi le garçon à mal supporté ses 48h de séparation, non pas qu'elle ne l'ait jamais laissé seul, mais étant au courant de la présence de Rebekah Mikaelson en ville le gamin craint fortement que Klaus ne soit là aussi et ne vienne lui prendre sa mère comme il lui a déjà pris sa famille par le passé. Heureusement, la voiture de Katerina vient de se garer devant la maison mettant fin aux appréhensions du petit blond qui, déjà, bondit pour aller ouvrir à sa mère. Alors, plutôt que d'attendre sagement qu'elle le rejoigne sur le perron, le gamin se précipite à sa rencontre et savoure pleinement le câlin que sa mère lui donne après l'avoir attrapé au vol. Le geste de tendresse et un peu cour aux yeux de l'enfant, mais ne protestant pas il laisse Katerina le relâcher et l'observer. Elle lève alors les yeux vers l'entrée et, suivant son regard, le garçon se retrouve à regarder le corps inanimé de sa nounou laissé à l'abandon dans son propre sang. Voilà qui fait un peu tache dans le hall de la demeure.

Katerina prend alors la main d'Esteban pour le raccompagner dans la maison avant de baisser les yeux sur lui. Nul trace de colère ou de reproche sur son visage lorsqu'elle s'adresse à lui, mais plutôt un sourire amusez. En réponse à ses mots, l'enfant laisse échapper un rire cristallin avant de lancer un regard plein d'envie à la poche de sang que sa mère lui tend. La prenant entre ses mains, il fronce malgré tout son petit nez et lance un regard sérieux à Katerina. « Tu sais, je préfère boire sur les humains, mais à chaque fois, ils meurent. » Une moue dépitée sur le visage, l'enfant sait que si son père était encore en vie, il aurait aujourd'hui honte de lui. Après tout, il le destinait à être tueur de vampire, pas vampire. Si au moins il était capable de boire sans tuer, alors peut-être qu'il se sentirait moins coupable vis-à-vis de sa défunte famille. Secouant la tête le gamin chasse ses remords et ouvre plutôt la poche de sang, bien décidé à la boire dans son intégralité. L'avantage d'être lunatique, c'est qu'Esteban ne reste jamais longtemps centré sur une émotion si rien ne l'y pousse. De ce fait, il a parfois des phases de culpabilités, mais elles ne sont que temporaires. Portant la poche à ses lèvres l'enfant en bois deux longues gorgées avant de la baisser pour reporter son attention sur sa mère.

« Tu vas rester un peu avec moi hein ? Tu repars pas maintenant ? » Bien qu'âgée de vingt-huit ans Esteban a conservé son physique, mais aussi son âme d'enfant, ce qui le rend aussi attendrissant que dangereux. Un enfant vampire peut se montrer particulièrement instable, comme a pu l'expérimenter la nounou du garçon d'ailleurs ... Laissant son regard glissé sur le corps de la femme l'enfant pose la question fatidique. « T'est pas en colère dis ? J'ai pas fait exprès de salir, elle est tombée dans l'escalier parce que je lui ai fait peur et ... C'est sa faute, elle a pas été gentille. » Non, Esteban ne craint pas que sa mère soit en colère parce qu'il a tué une femme, mais plutôt parce qu'il a laissé le sang de cette dernière coloré le carrelage de l'entrée. Reportant la poche de sang à sa bouche l'enfant se remet à boire sans lâcher sa mère des yeux en attente de sa réponse.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Là où se cache tes pires cauchemars


A New Life !

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST:
Disponibilité RP: Libre

MessageSujet: Re: Une farce ou ...   Mar 15 Avr - 19:19


Une farce ou...








Esteban ne mit pas longtemps à attraper la poche de sang que lui tendait Katerina. Fronçant son petit nez, il lève de nouveau les yeux vers elle tandis qu'elle était conquise par l'air sur son visage. Avec son petit nez retroussé, elle le trouvait vraiment trop à croquer. Ce garçon était vraiment merveilleusement mignon. C'était son physique aussi, qui avait sûrement poussait Katerina à ne pas le tuer, en un sens. La jeune femme avait toujours rêvé d'avoir un enfant blond de toute façon, voici ainsi en partie son rêve réalisé.
La remarque du petit fit sourire la vampire. Oui, en effet, le sang directement à la source était toujours meilleur, avec l'adrénaline de la chasse et la peur de la victime coulant dans ses veines. Bien sûr la vampire ne lui avait jamais appris à garder les humains vivants, elle s'amusait donc beaucoup de sa remarque pleine de vivacité. S'agenouillant à sa hauteur, elle dégagea tendrement un mèche de ses cheveux blond de son front.
- Tu as raison, si tu veut, je pourrais t'apprendre à ne pas boire trop de sang sur un humain, tout juste assez pour le garder vivant et ainsi pouvoir t'en servir plusieurs fois, ça te plairait ?
Elle n'attendit pas la réponse d'Esteban, elle était sûre qu'il adorerait ça. Bien sûr, il faudrait certainement plusieurs essais et plusieurs victimes avant qu'il n'y arrive mais ce n'était pas un problème.
Elle vit une émotion étrange passait sur le visage de son protégé l'espace d'un instant mais il secoua vite la tête et porta le sang à ses lèvres. Se redressant, Katerina se dirigea vers le canapé d'un pas souple et s'y glissa doucement. Ouvrant les bras, elle fit signe à son garçon de venir vers elle. Celui ci s'empressa avec ravissement de se jeter dans les bras de sa mère adoptive. Le serrant contre elle avec délice, elle cala son nez dans son cou et inspira avec délice la peau de ce dernier. Ainsi dans l'intimité de la villa, la jeune femme laissait entrevoir avec plaisir tout l'amour qu'elle ressentait pour le petit vampire. Personne ne viendrait jamais les déranger ici et elle aimait particulièrement ces moments de tendresse avec lui. Elle qui n'avait jamais pu être mère se libérait de sa blessure en la présence d'Esteban. Tout l'amour qui l'inondait l'effrayait par moments mais elle trouvait mieux de ne pas y songer et de se livrait elle même en lui. Tout en le berçant tendrement le garçon, elle lui répondit d'une voix douce.

- Je vais faire mon possible pour rester un peu avec toi, promis. Mais tu sais comme les choses sont compliquées en ce moment. Tout ce que je fais, c'est pour te protéger, tu le sais hein ?

S'écartant quelque peu, elle observa son visage un instant. Les yeux verts du petit l'hypnotiser, il avait un regard tellement attendrissant. Qui aurait pu vouloir lui faire du mal ? Tout le monde en fait, tout ceux qui pourchassait Katerina pourrait risquer de s'en prendre à lui et elle ne le supporterais pas. Elle préférai mourir plutôt qu'on lui fasse du mal. Jamais elle ne laisserai personne le toucher.
Jetant un coup d’œil vers le corps de la nounou, elle sourit de nouveau. Elle prit son téléphone d'une main, sans lâcher Esteban, et rédigea un SMS avant de l'envoyer.

- Tu sais bien que ce qui m'embête le plus, c'est surtout le sang qui risque de marquer mais ne t'inquiète pas, j'ai appelé quelqu'un pour qu'il vienne nettoyer, tout sera de nouveau propre.
Elle s'interrompis un instant pour réfléchir à ses mots.
- Je n'aurai pas dû te laisser avec une humaine, mais je ne pouvais pas t'emmener. J'aurais juste peut être dû prévenir la demoiselle des risques qu'elle encourait !
Et elle éclata de rire, amusée de la situation.







______________________


Katerina Petrova
Sera tu ma prochaine proie Invité?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I AM Invité


A New Life !

MessageSujet: Re: Une farce ou ...   Dim 20 Avr - 13:34


Esteban&Katerina ♣ Une farce ou ...
Il n'y a rien de comparable entre boire du sang en poche ou directement à la jugulaire d'un humain. Se nourrir sur une personne vivante est tellement plus délectable, on peut entendre son cœur s'affoler, sentir son sang pulser sous sa peau, ... Non vraiment, une poche de sang en comparaison de ça, c'est ... Comme une tablette de chocolat bon marché à côté de la création d'un chocolatier. Juste une pâle copie. Et Esteban en a bien conscience pour avoir déjà eu l'occasion d'expérimenter ses deux façons de boire du sang, le souci, c'est que lorsqu'il boit sur un humain, il ne sait pas s'arrêter et se retrouve immanquablement avec un cadavre sur les bras à chaque fois. Le faisan remarquer à sa mère adoptive l'enfant est heureux de l'entendre lui proposer de lui apprendre à se nourrir sans tuer. Rivant ses grands yeux clairs à ceux de Katerina le garçon lui offre un superbe sourire. « Vrai ? J'adorerais. » Si l'idée de pouvoir boire sur un humain sans avoir à l'enterrer par la suite réjouie le garçon, c'est surtout la perspective d'avoir sa mère à ses côtés, en guise de professeur, qui le met en joie. En effet pour lui la moindre occasion de passer du temps avec Katerina est bonne à prendre d'ailleurs le voilà déjà en train de lui demander si elle compte repartir bientôt ou si elle va rester avec lui. Se relevant, elle prend le temps d'aller s'installer dans le canapé et de lui faire signe de la rejoindre avant de lui répondre. Sans se faire prier le petit homme vient se blottir dans les bras de sa mère adoptive, savourant avec ravissement cette étreinte.

Bercé tendrement par sa mère Esteban l'écoute lui annoncer qu'elle fera son possible pour passer du temps avec lui, tout en lui faisant savoir que ce qu'elle fait, c'est pour le protéger. S'écartant alors légèrement elle rive son regard au sien et l'enfant acquiesce. « Oui, je sais maman. » Bien sûre qu'il le sait, sans elle, il ne sait pas ce qu'aurait été sa vie, mais peut-être qu'il ne serait plus là aujourd'hui. Laissant alors son regard glisser vers le corps sans vie de la nourrice Esteban demande à sa mère si elle est en colère. Pour toute réponse Katerina lui sourit avant de prendre son téléphone pour envoyer un sms. Alors seulement, elle lui fait savoir, comme il s'en doutait, que ce qui la dérange le plus c'est le sang qui risque de marquer le sol. Mais comme toujours, elle a une solution au problème et lui annonce avoir demandé à quelqu'un de venir faire le ménage. Voilà qui ne manque pas faire sourire l'enfant, si sa mère de sang faisait elle-même le ménage, depuis qu'il vit avec Katerina, il ne l'a jamais vu avec un balai, une serpillière ou n'importe qu'elle autre ustensile de ménagère. En même temps pourquoi s'abaisserait-elle à ça lorsqu'elle peut hypnotiser des humains pour qu'il le fasse pour elle. En parlant d'humain, elle annonce à Esteban qu'elle n'aurait pas dû le confier à une mortelle ou alors aurait au moins du prévenir cette dernière des risques encourus. Ayant pensé la même chose un peu plus tôt dans la journée l'enfant ne peut s'empêcher de rire avec sa mère de la situation, tout en savourant se pure moment de bonheur.

Tout à-coup, reprenant son sérieux, le petit homme se redresse et fixe sa mère. « Tu sais, je crois que si tu l'avais prévenue, elle t'aurait crue folle. »Après tout, c'est souvent la réaction des gens lorsqu'on leur parle de vampires ... Quoi de plus simple que de crier au fou plutôt que d'essayer d'admettre une vérité qui nous échappe ? « La prochaine fois, je préférerais que ce soit tata Heather qui me garde, sauf si tu pars avec elle, mais dans ce cas Ellana et moi, on est assez grand pour se débrouiller. » Laisser les deux enfants seuls est peut-être loin d'être une bonne solution, quoi qu'Esteban lui n'y voit aucun problème. Ellana, c'est sa complice, sa copine de mauvaise blague et la seule immortelle de son âge qu'il connaisse. Sachant toutefois que sa mère pourrait avoir des objections à soumettre à une telle proposition Esteban lui fait son regard de cocker. « On sera sage, je te le promets. » Une promesse de la part du petit garçon ne vaut pas grand-chose en règle générale, hormis, toutefois, lorsqu'elle est adressée à sa mère adoptive.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

I AM Contenu sponsorisé


A New Life !

MessageSujet: Re: Une farce ou ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une farce ou ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» No limite à la farce grossière
» LES CROPS CIRCLES:SIGNE de DIEU,Message Extra terrestres ou Grande Farce???
» snowspeeder (Star Wars que la farce soit avec toi)
» Farce!
» Farce et cuisson de la dinde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Mystic Falls au coeur de l'histoire :: Le quartier résidentiel :: Les habitations :: Villa de Katerina-