AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui es-tu réellement ? [Pv Thane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : Derrière toi prête à planter mes crocs dans la chair fraiche de ton cou... :p


A New Life !

Feuille de personnage
MY LITTLE FRIENDSHIP LIST:
Disponibilité RP: Libre

MessageSujet: Qui es-tu réellement ? [Pv Thane]   Mar 7 Jan - 21:00

Thane & Heather
Qui es-tu réellement ?
Les yeux se perdant dans les immensités du ciel, je franchissais les portes du lycée d'une démarche nonchalante, ignorant absolument ses nombreux regards me dévorant sans la moindre discrétion. Comme chaque jour, ou devrait je dire comme chacune des 700 années précédentes, la foule s'écartait sur mon chemin, contemplant mes formes de rêves que j’exhibais par des vêtements pour le moins légèrement courts et d'un noir de cendre, ma couleur fétiche. L'obscurité me définissait si bien. Mes cheveux dévalant en cascade sur mon dos, mes yeux d'un bleus hypnotisant se baladant dans les lueurs des cieux, je me préparais mentalement à une nouvelle journée de cours que je savais par avance d'un ennui mortel. Mais, j'avais pour devoir d'éviter de rater trop de cours. Les relations que j'avais nouées se verraient affligés si mes absences se faisaient trop nombreuses. Les soupçons sur ma petite personne se feraient plus persistants, tandis que les rumeurs s'étendraient telles des trainées de fumée. Et j'avais justement grand besoin de ces relations pour de nombreuses raisons qui s'étendaient sûr de longue explication que je vous épargnerais. Les plans qui se formaient jour après jour au sein de mon esprit torturé se trouvaient être machiavéliques autant que loufoques. Personne ne pensait comme moi, j'étais unique et j'appréciais ce fait. Muette comme une tombe, je progressais parmi cette foule qui ne se lassait jamais de me contempler. J'étais le phénomène du lycée, celle qui échappait à toutes les règles, centre de toutes les attentions, impossible de ne pas remarquer. J'étais connue de tous, sujet de toutes les conversations. Au fond, je rêvais d'un peu de solitude, de me tapir dans l'ombre et d'oublier ma vie toute entière. De devenir comme invisible, et d'appartenir pour l'éternité à un décor quelconque. Peu m'importait, pourvue que mon cœur se taise. Inévitablement, je pensais à cela. Tout me les rappelaient. Tout m'apportaient cette souffrance éternelle. Dans mon esprit, j'aimais à croire que ma vie s'éteindrait enfin, et que je ne connaitrais plus la moindre douleur. Malheureusement, je ne peux concevoir ma propre mort. Malgré tout, je me suis attaché à la vie. À ses saveurs, aux douleurs qu'elles m'offrent jour après jour. J'ai tant pris l'habitude de connaître cette souffrance qu'elle m'est à présent plus que familière, m'accompagnant où que j’aille. Je le sais, il s'agit bien du seul être, ou devrais je dire du seul élément qui ne me quittera jamais. Ma seule alliée, bien qu'elle ne soit pas censée en être une. Je marchais dans les couloirs, la tête haute, le regard provocateur, minimisant cependant mon rôle de séductrice affamée. Je me devais malheureusement de jouer les mignonnes et innocentes humaines, j'avais une image à tenir. Aussi, les cours s'enchainèrent les uns après les autres. Je buvais les paroles de chacun des professeurs, les répétant quasiment avec eux. Je connaissais tout sur tout, leurs connaissances n'égaleraient jamais celle que j'avais acquise après des siècles et des siècles. Tentant de garder un semblant de normalité, je conversais de sujets des plus anodins qui ne m'intéressaient pas le moins du monde. Un sourire à gauche, un sourire à droite, et la salle se trouvait sous mon charme. Dévastatrice, ils tomberaient de haut s'ils avaient connaissance du nombre de meurtres que j'avais effectué au cours de ma longue vie. Même mon âge n'égalait pas le nombre, impossible, l'effectif surpassait largement et de loin ce simple nombre à trois chiffres. Je me souvenais simplement de ma première victime, et de ma dernière. Une dernière qui changeait jour après jour. Les minutes passèrent ainsi, puis les heures. Le soir venue, je trainais dans les locaux de l'établissement comme j'en avais l'habitude. Mais, cette fois-ci, une idée trottinait dans ma tête. Une idée que je tentais d'effectuer encore et encore, sans résultat bien concluant. Mais, j'étais loin d'être du genre à baisser les bras face à la moindre difficulté. Aussi, je gardais la tête haute, tout en conservant ma discrétion. Bientôt, je me trouvais dans son bureau, dans l'ombre d'une armoire. Impossible qu'il m'est remarqué, ma vitesse surpassait celle de n'importe quel vampire, le temps ayant effectuait des merveilles sur mes capacités qui accroissaient de jour en jour. Il était là. Assis à son bureau, en homme sérieux que je pensais qu'il était. La tête penchait sur ses dossiers, je l'observais. Comme j'aimerais pénétrer dans l'esprit de ce chasseur pour le moins des plus étranges. Il m'avait laissé la vie sauve, me laissant solitaire au coin d'une rue après m'avoir glissé quelques menaces au sujet de cet homme que je m'apprêtais à égorger. Depuis, je ne pensais plus qu'à lui. Je voulais connaître le moindre de ses secrets, mais la mentalité de cet homme m'échappait. Je comptais ainsi me mettre à jour sur cet humain. Professeur de sciences. Un étrange professeur. Je l'observais donc, le dévisageant dans l'ombre de cette imposante armoire....
fiche crée par © Summers

______________________

Désillusionnée avant l’âge, je dégueule sur la facilité des sentiment. Ce qu’on nomme l’amour n’est que ce que l’on a trouvé pour aliéner la déprime post-coïtum pour justifier le fornicateur de l’orgasme. C’est la quintessence du beau. Du bien, du vrai, qui refaçonne votre sale gueule, qui sublime votre existence mesquine. Et bien moi je refuse. ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-life-rpg.forumactif.fr
 

Qui es-tu réellement ? [Pv Thane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Allègement d'un vernis au polyuréthane sur un tableau . (solubilité)
» Combien vous coute réellement votre auto ?
» À quel point êtes-vous réellement intelligent ?
» peinture materiaux souple (pare chocs polyuréthane)
» Les vampires sont-ils réellement immortels?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Mystic Falls au coeur de l'histoire :: Centre ville :: Le lycée-